20
11
23
sept.

Des sabres de wushu saisis par la douane des Maldives

Mots clés: entraînement , equipement , kung fu
sabre douane maldives

Un lot de sabres de wushu offerts par la fédération chinoise de wushu (CWA) à la fédération de wushu des Maldives a été saisi le 15 septembre par le service des douanes des Maldives.
Les responsables de la fédération ont tenté de convaincre les douanes de l'innocuité de ces sabres d’entraînement, sans succès.

Ces sabres de wushu destinés à l’entraînement sont fait de lames en métal souple et “non contendantes” comme l’a rappelé le Hussein Zahir, responsable de l’importation de ces armes, au service des douanes.  Il a ajouté que “les épées et les sabres ont l’aspect d’armes réelles, mais ne peuvent blessé (mortellement, ndlr) une personne”.

Ce lot d’armes a été offert par la fédération chinoise de wushu (CWA) avec 200 uniformes de compétition et d’autres matériels d’entraînement. Tous les éléments ont été livré par les douaniers , hormis les armes. Les documents d’importation étaient pourtant en règle.

A ce jour, les reponsables de la fédération n’ont pas réussi a convaincre la douane de l’innocuité de ces armes d’entrainement. Les douaniers les ont envoyé à la “Maldives National Defence Force”.
Il semble que les instances internationales du wushu aient encore du travail pour faire reconnaître ce sport aux Maldives.



COMMENTER