HOME Blog Physiologie d...hlète en Wushu

20
04
26
août.

Physiologie de l'athlète en Wushu

Mots clés: athlète , physiologie , science
Li Qing Hua

Le wushu est un sport très technique, où l'effort est de très forte intensité et de courte durée. Les athlètes effectuent plus de 60 mouvements (incluant sauts, positions basses....) en 1 mn 20 s.. La recherche scientifique montre que les centres nerveux de coordination, le système cardiovasculaire et respiratoire sont améliorés.

Voici un tableau comparant le rythme cardiaque et la pression artérielle entre athlètes en wushu, athlètes dans d'autres sports et non pratiquant :

Activité Rythme cardiaque (au repos) Pression artéielle (au repos)
Athlète en wushu 56 battements/mn 106/68 mmHg
Athlète d'autre sport 60 btts/mn 109/67 mmHg
Sédentaire 70-80 btts/mn 110-125/70-80 mmHg

 (src : People sport publishing company) - (NB : les écarts sont peu significatifs entre wushu et autre sport et les conditions d'études inconnues)

Le wushu améliore donc de manière positive le système cardiovasculaire de l'athlète.

Les recherches ont également porté sur le taux d'acide lactique après l'effort (reflet de l'intensité de l'effort par utiisation du système anaérobie). Un taolu de wushu (en competition) a été comparé à une course de 400m et de 800m :

Activité Taux d'acide lactique
wushu 12,37 +/- 1,02
400 m 11,78 +/- 1,28
800 m 15,19 +/- 1,87

Un athlète pratiquant un taolu fait plus appel à la glycolyse anaérobie qu'une course de 400 m.



COMMENTER

AUTEUR DE L'ARTICLE
Ecole de Wushu  Yang

Ecole de Wushu Yang

Lieu : Nice
www.kungfuwushu.org

Notre association propose des cours et stages de kungfu, wushu, sanda et taichi sous la direction de Yang Er Yue, athlète d'élite chinoise et ceinture noire 4è DAN.

Pour plus d'informations, consultez les pages club/cours et club/stages du site.

Contact :

  • tel : 09.51.808.818
  • email : info@kungfuwushu.org

facebook twitter flux rss youtube

decoration
decoration